Une substance dangereuse - Michel Côté
Michel Côté

Le temps passe, mais les souvenirs restent. Tout est gravé dans notre mémoire. Parfois, ces souvenirs sont supportables, d’autres fois pénibles. Comme étoiles filantes, les gens passent et chacun suit son chemin. Sur ce blog, je porterai mon regard sur ces routes, parfois parallèles, parfois entrecroisées.

Une substance dangereuse

Une substance dangereuse - Michel Côté

La drogue est un tourbillon infernal dans lequel, mon frère a bien failli se retrouver aspiré. Quelques-uns de ses collègues et des amis proches, étaient des usagers, pour lesquels, fumer un joint, était tout à fait normal en soirée. Dans un milieu où toutes sortes de substances circulaient à profusion, il lui était possible de s’en procurer à chaque coin de rue, et de se voir s’en faire offrir lors des sorties. Influencé par ses fréquentations, il s’est retrouvé confronté à la tentation à plusieurs reprises, appréhendant intérieurement  de sombrer dans les affres de la dépendance.

Sa première fois

Essayer, c’est ainsi que toute aventure avec la drogue commence. Constatant que cela n’avait pas d’effets visiblement nocifs sur son entourage, il finit par avoir envie de franchir le pas, curieux de connaître toutes les sensations que cela lui procurerait. Cette fois-là, au cours d’une soirée bien arrosée chez une amie de longue date, il se retrouvait en train d’aspirer de la poudre blanche par la narine. L’effet ne se fit pas attendre longtemps. Il se retrouvait immédiatement balloté dans toutes sortes de sensations jusque-là inconnues, affectant jusqu’à sa personnalité. Lui, qui d’habitude, était quelqu’un de plutôt réservé, il se retrouvait subitement tout excité et très sûr de lui. Mais dès que l’effet fut retombé, il ressentit une immense lassitude, et un léger mal-être. Cela ne l’empêcha cependant pas de réitérer l’expérience à chaque fois qu’il en a eu l’occasion par la suite.

Prise de conscience

Quelques semaines après, assis dans son salon, à regarder la télévision, une émission sur la drogue commença, tout juste après une publicité sur comment procéder à une soumission toiture chateauguay. Intéressé suite à l’expérience qu’il avait vécue, il l’écoutait. Ce fut constructif. Le documentaire mettait en scène des personnes dépendantes, et l’enfer qu’elles vivaient au quotidien. Ayant alterné l’herbe et la cocaïne occasionnellement, il commençait à sentir des changements en lui, et qui avaient commencé à l’inquiéter. Ce documentaire, en tout cas, lui suffit pour se résoudre à ne plus jamais y toucher. Pour le tenir éloigné de toute tentation, je l’invitais à se mettre au sport en salle avec moi, histoire d’avoir la forme, puis il commençait à faire, petit à petit, l’impasse sur les soirées, restant tout de même en contact avec ses amis, en d’autres occasions. Ils comprirent son choix, et le respectèrent, et gardant dans sa tête, tous les effets néfastes de la drogue, il se fixait secrètement, l’objectif de les pousser à arrêter eux aussi. Il lui a fallu du temps pour y arriver, mais il finira bien par réussir. J’ai une confiance inébranlable en mon frère.