Fin de semaine en famille - Michel Côté
Michel Côté

Le temps passe, mais les souvenirs restent. Tout est gravé dans notre mémoire. Parfois, ces souvenirs sont supportables, d’autres fois pénibles. Comme étoiles filantes, les gens passent et chacun suit son chemin. Sur ce blog, je porterai mon regard sur ces routes, parfois parallèles, parfois entrecroisées.

Fin de semaine en famille

Il est rare qu’on ne passe pas un week-end en famille. En revanche, cela fait une éternité que nous ne sommes pas allés faire du camping. C’est sans doute parce qu’il y a plein d’alternatives, comme la randonnée, le pique-nique ou encore, la visite de musée. Mais si on a décidé de séjourner dans un camping le mois dernier, c’est notamment pour nous changer de nos habitudes, pour vivre une expérience plus ou moins nouvelle. Donc, après avoir trouvé une excellente entreprise spécialisée en remplacement toiture Mascouche, nous sommes partis pour un beau long week-end en famille.

Une escapade pas comme les autres

L’un des grands avantages du camping, c’est qu’on peut voyager léger. Pour certaines personnes, cela peut paraître anecdotique. Mais comme je l’ai évoqué un peu plus haut, cela nous change de nos précédentes escapades. Puis, le camping est tout simplement une petite communauté ; une communauté passagère certes, mais une communauté quand même. Le temps d’un week-end, on noue des liens avec des voisins, dont certains, habitent à des centaines de kilomètres. Il y a en majorité des retraités, mais aussi des jeunes couples avec des enfants. J’ai notamment pu parler avec des nouveaux mariés un peu atypiques. Le jeune couple voulait revivre le périple des premiers colons, qui sillonnaient des milliers de kilomètres pour découvrir de nouvelles régions. Les tourtereaux auxquels j’ai discuté, trouvaient cela romantique, mais pas moi. La jeune femme était obligée de prendre son bain dans des lacs, et avec son amoureux, dormait dans la voiture, ou improvisait une tente de fortune dans une broussaille…

Plus qu’un simple camping, au fond

Au début, ma femme n’était pas très emballée à l’idée de passer le week-end au grand air. Je lui répondais parfois, avec un brin d’humour : « Est-ce que tu sais qu’il y a un très bon restaurant sur le site ? » Je reconnais que ce n’était pas la bonne manière pour la convaincre. Je ne sais pas si elle a voulu me faire plaisir ou aux enfants, mais elle a finalement changé d’avis. Et c’était une bonne chose, parce qu’autrement, on n’aurait pas pu profiter des nombreuses activités proposées sur le site. On se baladait à vélo, jouait au tennis ou au soccer ; il y avait même un stand de tir à l’arc, pour les amateurs. Les enfants passaient le plus clair de leur temps dans la piscine à proximité de notre terrain. Le site se trouvait par ailleurs près d’une forêt où l’on pouvait cueillir des champignons, mais en compagnie d’un responsable qui indiquait ceux qui étaient comestibles…